2012 : Villiers envisage la présidentielle

Publié le par MPF puy-de-Dôme

AFPAFP - 30/06/2011 Le président du Mouvement pour la France (MPF) Philippe de Villiers entend refaire de la politique nationale et n'exclut rien, pas même une troisième candidature à l'élection présidentielle, a-t-il déclaré à l'AFP.

"Vous vous demandez si je vais refaire de la politique nationale: ma réponse est oui", a déclaré M. de Villiers, s'exprimant sur ce sujet pour la première fois depuis sa démission de la présidence du conseil général de Vendée en octobre 2010.

"Je n'exclus rien du tout, pas même une candidature à la présidentielle, ce serait la troisième" a-t-il ajouté lors d'un entretien accordé en marge de la présentation des coureurs cyclistes du Tour de France sur le site du Puy du Fou, le spectacle et parc à thème qu'il a créé à partir de 1978. "Vous en saurez plus à l'automne", a-t-il encore indiqué.

"Tous les évènements me donnent raison. L'échec de la frontière unique de l'Europe, l'espace Schengen. Celui de la monnaie unique - je disais déjà il y a 15 ans qu'on ne ferait jamais marcher d'un même pas les Grecs, les Irlandais, les Français et les Allemands. Enfin l'échec du gouvernement mondial unique, je rejoins en cela les déclarations d'Arnaud Montebourg (candidat à la primaire présidentielle socialiste) qui parle de la nécessité de la démondialisation", a déclaré M. de Villiers.

"Le problème c'est la dissociation de l'argent et du travail: dans toutes les sociétés, quand il y a eu cette dissociation, cela a été explosif", estime M. de Villiers, qui a encore un mandat de député européen.

"Depuis quatre ans, j'étais absent involontairement de la politique nationale, j'ai enchaîné des épreuves que je ne souhaite à personne: du fait de mes problèmes  familiaux, puis de mes problèmes de santé, j'ai pris du recul, de la hauteur".

 


Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article