Carton rouge au communautarisme

Publié le par MPF puy-de-Dôme

L’annulation d’un simple match de football de loisir entre deux équipes a provoqué ces derniers jours une vive polémique.

En effet, l’une des deux équipes, la Créteil Bébel, a signalé peu avant sa rencontre avec le Paris Football Gay qu'elle ne se déplacerait pas, arguant que : « par rapport au nom de votre équipe et conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous, nos convictions sont de loin plus importantes qu’un simple match de foot… ».

 

Le Mouvement Pour la France a toujours défendu l’idée que le communautarisme était destructeur de l'unité nationale, ce fait divers en est une démonstration de plus. Le communautarisme sépare, renferme et donc génère des tensions au sein d'une même population. Espérons que cette polémique, véritable cri d'alerte, amène chacun à réfléchir sur ses propres responsabilités dans la communautarisation de la France.

Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

LAGRANGE 14/10/2009 21:59


Je partage tout à fait votre opposition  à toute forme de communautarisme mais je crains qu'il ne soit trop tard: le ver est dans le fruit.
Enseignant en collège (ZEP)dans les années 90 j'ai été frappée par le communautarisme ambiant: impossible de faire asseoir côte à côte des élèves d'origines différentes comme Grecs et Turcs ou
Kurdes et Turcs. Arabes et Noirs pourtant de confession musulmane ne se supportaient pas. Tous nos projets ont tenté de faire disparaître cette haine et finalement nous y avons assez bien réussi.
Il faut agir vite et en amont mais il faut ausi revoir notre politique d'immigration et cesser ces appels à l'immigration même choisie; la politique suivie par Philippe de Villiers en Vendée avec
le Bénin me semble l'exemple à suivre.