Communiqué de Presse du MPF du Puy-de-Dôme - 10 Avril 2011

Publié le par MPF puy-de-Dôme

Financement public des lieux de cultes musulmans : NON, NON et NON


logo MPF 63Le débat sur l’islam et la laïcité est lancé.

Benoit Apparu, secrétaire d’Etat au logement, s’est dit favorable au financement public des lieux de cultes musulmans.

La fédération du Mouvement Pour la France (MPF de Philipe de Villers) du Puy-de-Dôme, qui représente plus de 19000 électeurs Auvergnats  appelle au respect strict des lois en vigueur et refuse catégoriquement que les lieux de cultes musulmans soient financés par le contribuable.

Le MPF du Puy-de-Dôme s’était indigné de l’achat par la ville de Clermont-Ferrand d’un terrain pour l’installation d’un abattoir rituel musulman, lors du conseil municipal du 25 juin 2009, de 5000m² dans la zone des Gravanches d’un montant de 175 000 euros.

D’autre part, aucune réciprocité dans la construction de lieux de cultes n’existe dans une grande partie des pays du monde arabo-musulman, pourquoi la France devrait-elle financer des mosquées quand certains pays musulmans refusent la construction d’églises, même sur fonds privés ?

Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article