Le MPF demande une plus grande transparence sur l’abattage rituel des animaux

Publié le par MPF puy-de-Dôme

D-Souchet-V-Besse-AN.jpgVéronique Besse et Dominique Souchet, députés du Mouvement Pour la France (MPF), ont participé à la rédaction d’une proposition de loi « visant à améliorer l’information du consommateur quant au mode d’abattage des animaux ». En cosignant ce texte, les députés du MPF invoquent « le droit à l’information du consommateur », afin d’acheter « en connaissance de cause ».

Aujourd’hui, entre un et deux tiers de la viande consommée est produite selon des normes religieuses. De plus, une part importante des viandes issues d’un abattage rituel est commercialisée dans le circuit traditionnel sans qu’il soit fait mention de cette caractéristique.

Cette proposition de loi a pour but d’obliger l’inscription de la mention du mode d’abattage des viandes et des produits contenant de la viande, par le biais de l’étiquetage de ces produits.

Le Mouvement Pour la France rappelle qu’il est nécessaire et légitime, pour des questions d’éthiques et de transparence, que le consommateur soit informé du mode d’abattage des animaux.

 


Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article