Le port du voile intégral doit être interdit

Publié le par MPF puy-de-Dôme

burqa-m.jpgVéronique BESSE et Dominique SOUCHET font partie des 58 députés qui avaient demandé en juin dernier la mise en place d'une commission d'enquête sur le port de la burqa en France. Ils en appellent aujourd’hui à davantage de clarté et de courage sur la question du port du voile intégral.

Le rapport remis à Bernard ACCOYER, président de l’Assemblée nationale, suggère que l'Assemblée nationale adopte une résolution purement déclarative et que l'interdiction ne soit valable que dans les bâtiments publics.
 

Cette position ambiguë est particulièrement attentatoire à la dignité des femmes. Elle revient à proposer aux femmes entièrement voilées un régime de semi-liberté.

Véronique BESSE et Dominique SOUCHET rappellent que l'assimilation à la culture française suppose que l'on en adopte les moeurs et les codes. Le port du voile intégral doit donc être interdit dans l’ensemble de l’espace public.

 

Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article