Véronique Besse, à propos de l'ouverture de salles de consommation de drogue

Publié le par MPF puy-de-Dôme

BesseV090630_002.jpgVéronique BESSE, député de la Vendée, réagit à la proposition de Roselyne BACHELOT, Ministre de la Santé, d'autoriser en France l'ouverture de salles de consommation de drogue.

Pour Véronique BESSE, ce projet qui autorise chacun à se détruire en silence est dangereux, trompeur et irresponsable.


un projet dangereux :comme dans tous les pays qui l'ont pratiqué, l'ouverture de salles de consommation de drogue entraînerait la légalisation et l'explosion de la consommation ;

 

un projet trompeur : le fait de se droguer dans un local aseptisé ne rend pas la drogue plus douce et moins nocive ;

 

un projet irresponsable : ce discours permissif de la part d'un Ministre de la Santé ruine le travail quotidien de prévention réalisé auprès des jeunes par des professionnels.

 

Plutôt que d'inciter les jeunes à « se droguer proprement », Véronique BESSE indique qu'il est plus urgent que jamais de renforcer la prévention auprès des personnes fragiles.

Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article