Véronique BESSE soutient Eric ZEMMOUR et propose de supprimer la HALDE

Publié le par MPF puy-de-Dôme

Véronique BESSEVeronique-Besse.jpg, député du MPF, apporte son soutien au journaliste Eric ZEMMOUR poursuivi en justice par SOS Racisme, la Licra, le MRAP, l'UEJF et J'accuse.

Véronique BESSE, journaliste de profession, s'inquiète que la France ne soit plus aujourd'hui le pays de la liberté d'expression mais celui de la surveillance généralisée de la pensée.

Avec vingt autres députés, elle vient de déposer une proposition de loi pour supprimer la HALDE.

Lors de son intervention à la tribune de l'Assemblée nationale hier soir, a l'occasion de l'examen du projet de loi sur le Défenseur des droits, elle a demandé une nouvelle fois la suppression de la HALDE qu'elle juge « illégitime, coûteuse et dangereuse ».

Pour Véronique BESSE, la HALDE s’ajoute à la pléthore d’autorités indépendantes qui s’arrogent des compétences régaliennes de l’État sans pour autant avoir de légitimité démocratique. Cette autorité, si « haute » soit-elle, n’a pas à se substituer à la Justice.

Véronique BESSE s'oppose en particulier aux nouvelles dépenses de la HALDE. Celle-ci prévoit en effet de mettre en place des agents territoriaux et des permanences locales chargées de « traquer » les moindres faits et gestes des particuliers et des entreprises.

Véronique BESSE ajoute que la suppression de la HALDE, dont le coût pour le contribuable est passé de 3,2 millions € en 2005 à 13 millions € aujourd'hui, est plus que nécessaire dans l'état actuel de nos finances publiques.

Véronique BESSE, député du Mouvement Pour la France

Publié dans MPF 63

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article