communiqué de presse de Patrick Louis - 4 octobre 2010

Publié le par MPF puy-de-Dôme

patrick-louis.jpgHalte aux mensonges et aux insinuations

Communiqué de Patrick Louis - Secrétaire Général du MPF de Philippe de Villiers

Philippe de Villiers a quitté le Conseil Général de la Vendée, département qu’il présidait depuis 22 ans. Il a indiqué, dans son communiqué de presse du 30 septembre 2010, que ce n’est était en aucun cas un retrait de la vie politique, en l’occurrence nationale. Bien au contraire. D’ailleurs, dans une récente lettre envoyée à tous les adhérents du Mouvement Pour la France, Philippe de Villiers précise : « Désormais, je vais pouvoir me consacrer plus amplement à la politique nationale. »

Dans le contexte actuel de crise économique, sociale et politique majeure, le Mouvement Pour la France a plus que jamais sa place dans le paysage politique français, et dans la construction de l’avenir de notre pays.

Devant les intentions de certaines organisations politiques de droite de tendre la main à nos adhérents, à nos cadres et à nos sympathisants, le Mouvement Pour la France est navré de leur répondre et de leur apprendre, que Philippe de Villiers, qui a vaincu la maladie, et qui s’est déchargé de la gestion de son département, est plus que jamais dans la course de la politique nationale. Nous sommes, en outre, heureux de voir que de nombreuses familles politiques se penchent sur le MPF au point de venir quémander notre socle d’électeurs, et de militants.

Ces méthodes mensongères dans le but d’une récupération politicienne sont le signe de politiques clientélistes. Mais la politique, ce n’est ni un jeu ni un système clientéliste.

Pour reprendre les mots de Philippe de Villiers, « le pouvoir n’est pas une consommation, c’est un service ».

Nous appelons donc tous les français qui ont pu apprécier le travail de Philippe de Villiers en Vendée à rejoindre le Mouvement Pour la France.

Patrick Louis

Secrétaire Général du Mouvement Pour la France

Publié dans communiqués de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article